VOULOIR ESPERER EN 2017

VOULOIR ESPERER EN 2017

QUE RETENIR DE 2016 ? Garderons-nous le souvenir de la suppression de la Fête de Flan, de celle des vœux du maire, du maintien des taux des impôts communaux ou de l’augmentation de 66% des impôts versés au Département ? Quelques temps, certainement, et puis nous oublierons ces détails…car 2016, c’est d’abord une année « horrible » avec des attentats terroristes multiples, partout sur la planète et en France à Nice, à Magnanville, à Saint-Etienne-du-Rouvray, et encore à Berlin et aux premières heures de la nouvelle année, à Istanbul !

Nous devons faire effort pour ne pas sombrer dans une peur irrépressible ou dans une révolte incontrôlée. Mais, malgré toutes les difficultés rencontrées dans le monde, les « experts » affirment qu’il ne s’est jamais aussi bien porté ! Ceci est vrai à l’échelle macro-économique, mais c’est ainsi !

Il faut donc rester optimiste et se convaincre que le pire n’est pas certain.

 

Ainsi, que s’est-il passé à Triel au dernier trimestre 2016 ?

MODIFICATION DU PLU : AVIS FAVORABLE, RESERVES ET RECOMMANDATIONS du Commissaire-Enquêteur. Si vous avez eu le courage de lire les 50 pages de cet avis, vous avez constaté que sur l’essentiel, la CU-GPS&O / Commune de Triel maintiennent leurs positions !

Avis du Commissaire enquêteur 

- VU le dossier d’enquête préalable à la modification n° 1 du plan local d’urbanisme (PLU) présenté par la commune de Triel-sur-Seine (78510), et comportant en particulier les pièces suivantes : les deux registres d’enquête publique,  l’arrêté communautaire relatif à l’engagement de la procédure de modification du plan local d’urbanisme (PLU) de la ville de Triel-sur-Seine. L’arrêté communautaire relatif à l’organisation de l’enquête publique sur le projet de modification n° 1 du PLU de la ville de Triel-sur-Seine.  Le rapport de présentation et de justification de la modification n° 1 du PLU,  le règlement des zones modifiées,  les annexes modifiées  les plans modifiés  les avis des personnes publiques associées,  une note du commissaire enquêteur sur le dossier d’enquête et la réponse de la CUGPS&O et de la mairie de Triel-sur-Seine

- VU le déroulement régulier de l'enquête, et notamment la production du dossier par le pétitionnaire, son dépôt à la Mairie de Triel-sur-Seine, siège de l’enquête, et sa mise à la disposition du public  pendant la durée de l’enquête,

- VU la publicité de l’avis d’enquête publique faite par les soins de la mairie de Triel-Sur-Seine dans « Le Parisien », les 1er et 21 septembre 2016, ainsi que dans  « Le Courrier des Yvelines », les 31 août et 21 septembre 2016,

- VU l'affichage réglementaire effectué à la diligence de M. le Maire de Triel-sur-Seine, sur les panneaux officiels de la commune, à partir du 25 août 2016 et pendant toute la durée de l’enquête, 

- VU la tenue régulière de quatre permanences en mairie de Triel-sur-Seine,  réparties sur différents jours de la semaine, le matin et dans l’après-midi, pour offrir le plus de possibilité de rencontrer le commissaire enquêteur aux personnes désireuses de le faire,  permanences au cours desquelles toutes dispositions ont été prises pour recevoir et informer le public, 

- SOUS RÉSERVE 1 de la prise en compte dans le PLU de l’avis de l’unité départementale de l’architecture et du patrimoine (UDAP) concernant la protection de la chapelle Sainte-Anne,  inscrite au titre des monuments historiques,

- SOUS RÉSERVE 2 de compléter la modification de l’article UB.7 du règlement pour assurer, sur la parcelle surplombante en cas de dénivelé, une augmentation significative du retrait par rapport aux limites séparatives,

- émet un AVIS FAVORABLE au projet de modification n° 1 du PLU de la commune de Triel-sur-Seine, 

RECOMMANDE 3 de prendre en compte les demandes de l’association « Triel Mémoire et Histoire » concernant la protection de la chapelle Sainte Anne, inscrite au titre des monuments historiques,

RECOMMANDE 4 de « valoriser le patrimoine urbain et paysager », mentionné en page 24 du rapport de présentation au sujet des « périmètres d’étude », en veillant à ne pas détruire ce patrimoine, ou, au minimum, en préservant les façades.

RECOMMANDE 5 de donner suite au projet d’une nouvelle réunion de concertation envisagé en conclusion du compte-rendu de la réunion de concertation du 18 mai 2016 (Projet Gallieni)

RECOMMANDE 6 de limiter à 11 mètres la hauteur maximum des constructions dans le secteur UA.p et/ou d’introduire une « hauteur maximale à l’égout du toit » de la « hauteur de l’égout du bâtiment voisin lorsqu’il est contigu, ou dans les autres cas d’une hauteur maximale de 9 m pour la zone UA.b et de 6 m pour la zone UA.p. » -

RECOMMANDE 7, dans les articles U*2 du règlement, de remplacer « supérieur ou égal à 3 » par « supérieur ou égal à 6 » -

RECOMMANDE 8 de réexaminer les articles U*6, U*7 et U*9 du règlement pour vérifier qu’ils n’apportent pas des restrictions de constructibilité exagérées, 

Fait au Vésinet, le 22 novembre 2016, 

Jean-Luc JARROUSSE Commissaire enquêteur

 

Certes, l’inscription de la Chapelle Sainte-Anne aux Monuments Historiques – oubliée – est ajoutée et la hauteur maximum  des constructions dans le nouvelle UA.p est « recommandée » à 11 mètres au lieu de 13. C’est un succès pour les résidents de PISSEFONTAINE, à condition qu’elle soit retenue !

Curieusement, M. le Commissaire-Enquêteur n’a pas émis d’avis sur le point que j’avais soulevé concernant l’Article 10 du règlement, repris ci-après :

« A la lecture de l’avis de la DRAC du 22 août (2016), je déplore la non prise en compte des observations émises par l’UDAP des Yvelines en 2012, sur le PLU arrêté.  Celles-ci invitaient à prescrire à l’article 10 des zones UA.a et UA.b : « Les hauteurs maximales autorisées ne doivent pas excéder de plus de 2 mètres la hauteur de l’immeuble mitoyen le plus haut » afin d’éviter des contrastes trop importants entre les constructions anciennes et futures et de garantir l’intégration de ces dernières. L’observation d’une telle prescription « de bon sens » aurait permis d’éviter l’impact particulièrement désastreux de l’opération Promogim dans le tissus urbain de la rue Paul Doumer. Je demande donc la prise en compte de cette modification supplémentaire et son application également dans la zone UA.p.  Je préconise en outre de considérer l’immeuble voisin au lieu de l’immeuble mitoyen, afin de pallier à une absence de mitoyenneté effective »

Il me paraît indispensable de revoir ce point dans le cadre de l’élaboration du futur PLUI afin de supprimer le risque d’une nouvelle construction démesurée comme celle de l’immeuble édifié au 87/99 rue Paul Doumer.

 

PLUI : DEMARCHE GPS&O : BONNE APPROCHE que celle initiée par Madame Jaunet, Vice-Présidente de la CU chargée de l’Urbanisme. La dernière réunion de pré-concertation organisée à Poissy le 23 novembre dernier avait le mérite de donner la parole aux habitants, même si les interventions semblaient, pour certaines, assez « complaisantes » ! Une réunion de synthèse est envisagée début 2017, avant le démarrage effectif de la concertation légale. A NE PAS MANQUER !

CONCERTATION BUDGET : La seconde réunion du 28 septembre 2016 n’a débouché que sur une seule décision : se réunir à nouveau en Janvier 2017 après avoir enregistré toutes les propositions des triellois à transmettre par courrier ou par courriel à concertations@triel.fr. Prochain rendez-vous, le jeudi 19 janvier 2017, à 20 h, salle Rémi Barrat. VENEZ NOMBREUX !

ETUDE MAISON MEDICALE : Comme je l’avais demandé le 28/09, j’ai reçu le résumé de l’étude de janvier 2015. Confirmation de la réduction des médecins entre 2000 et 2014 (-2), densité de 14 pour 10.000 habitants contre 20 en Ile de France, 69 % de +de 55 ans, une situation qui risque de se fragiliser…L’objectif proposé par l’ARS d’une maison de santé pluridisciplinaire semblait partagé…et le programme établi…mais le projet est conditionné par la réalisation de l’ilot du Théâtre (80 logements et 700 m2 de surface dédiée par la Maison de Santé) et/ou par l’aménagement de surfaces complémentaires dans deux locaux situés rue du Pont – l’un préempté (Propriété Zeutzius) et l’autre en négociation (ancien Crédit Agricole)…LE SUJET EST PLUS QUE JAMAIS D’ACTUALITE !

UN PORTAIL ANTI SQUAT ? Je suis choqué par le saccage d’un portail « tout neuf » posé par notre ancien voisin, au 9 rue des Créneaux. Quel exemple en ces temps de promotion du recyclage !

ACTION CITOYENNE -  TRIEL ENVIRONNEMENT : Bravo pour les initiatives récentes en faveur de la protection de l’environnement, de la propreté des berges et des rues, du recyclage réparateur, du partage et de la convivialité, et merci pour la projection en « avant-première » d’un superbe documentaire sur la transition écologique.  En effet, QU’EST-CE QU’ON ATTEND ?

MAISON DE RETRAITE LES TILLEULS – AUDIENCE AU TRIBUNAL ADMINISTRATIF : Aujourd’hui, 10 janvier 2017, à partir de 14 heures. Nous savons que le rapporteur public propose le rejet au fond. Nous irons écouter les arguments…et défendre notre point de vue sur l’absence de bien-fondé de la fusion et la fermeture consécutive de la Maison de Retraite trielloise.

DEJECTIONS CANINES - UN VŒU POUR 2017 : Voir les responsables de la propreté de la Municipalité arpenter A PIED le centre-bourg et prendre conscience de la détérioration de la salubrité dans la ville. Les trottoirs ne doivent pas se transformer en « crottoir », surtout aux abords des écoles …UNE ACTION FORTE S’IMPOSE POUR RESTAURER LA CIVILITE!

 

Après cet inventaire à la Prévert, qu’espérer de plus pour 2017 ?

Une bonne santé d’abord, le bien le plus précieux, qu’il faut donc protéger et élargir pour tous,

Une société plus juste et équitable, soucieuse de combattre toutes les inégalités,

Du travail pour tous ceux qui en manquent,

Une grande ouverture aux autres pour rejeter tous les populismes,

Et une Paix retrouvée à partager sans modération !

ESPERONS TOUS EN 2017 !

 

A suivre…