ECRIRE UNE NOUVELLE PAGE D'HISTOIRE LOCALE

NOUVEAU MANDAT 2014 / 2020

Vendredi 4 avril 2014

Dimanche dernier, la « nouvelle liste TRIEL DEMAIN », conduite par Joël MANCEL, est arrivée en tête, avec 34 voix d’avance…

Le faiseur de roi est, contre toute attente mais aussi très logiquement du fait de la triangulaire, Philippe PAILLET et son équipe « REAGIR POUR TRIEL » qui, au prix d’une remontée spectaculaire, a grignoté 53 voix au favori du 1er tour, Arnaud RICHARD, Député et espoir pour la majorité des votants d’un possible changement de gestion pour TRIEL SUR SEINE.

Malgré toutes ses insuffisances, la règle démocratique a été respectée et demain, l’équipe « composite » ayant reçu le mandat de 20 % des électeurs inscrits sur les listes électorales trielloises va ouvrir une nouvelle page de l’histoire municipale de notre commune.

A l’instar du remaniement au plus haut niveau de l’Etat, c’est une opération similaire et différente, donc paradoxale, qui va avoir lieu demain matin avec l’élection du Maire, bien sûr, mais aussi et surtout avec la répartition des délégations aux adjoints qui seront élus par le Conseil Municipal.

En effet, en moins de 48 heures, deux équipes qui s’étaient opposées pendant plusieurs mois de campagne et pour certains, depuis six longues années, se sont entendues pour réaliser un programme commun, réputé constituer « une vision pour Triel », septième raison de voter Joël  Mancel dans sa profession de foi.

Quel est ce programme, effectivement « déjà distribué et disponible en téléchargement sur le site internet de TRIEL DEMAIN ? »

Il serait vain de souligner les contradictions et les affirmations de campagne qui n’engagent que ceux qui les écoutent !

Restons donc sur les « projets en action » :

LE PLU : Présenté comme l’outil de reconquête de l’espace urbain, il est paré de bien des vertus. Mais c’est à l’usage que l’on pourra juger de sa pertinence. Une petite précision : Frédéric SPANGENBERG et Evelyne PUECHAVY, qui ont voté CONTRE le 2 juillet 2013 devront rapidement peser pour en obtenir la révision…

RESTRUCTURATION COMPLETE DU CENTRE-VILLE : Organisée autour de trois pôles, c’est l’ilot « MIRBEAU » qui doit sortir de terre le premier, avec un parc de 4000 m2 en bord de Seine ? Une grossière façon de faire passer la suppression du Parc Municipal (de 14.000 m2) ou bien la « récupération » des berges de Seine et de l’ancienne Place Foch par un habillage de présentation n’apportant aucun mètre carré vert supplémentaire aux triellois ? Quant aux ilots MAIRIE et SENET en 2014 et 2015, c’est un parfait mensonge ou une méconnaissance totale des délais inhérents à des opérations aussi complexes…

Et si la réhabilitation de l’ilot du 95 rue Paul Doumer est une opération qui « donne le ton », je pense qu’elle pourra surtout faire l’unanimité contre elle ! Heureusement, Joël MANCEL a clamé « son opposition au bétonnage de la ville ». Voilà qui peut nous rassurer…

Enfin, avec la volonté de réaliser « un village dans la ville » à Pissefontaine, il eut été heureux de ne pas autoriser la destruction de l’ancienne entrée du Prieuré des Dames de Poissy et il faudra convaincre les riverains pour les deux opérations démesurées de constructions qui viennent de sortir du chapeau…

DEMANDES DE LOGEMENTS : Comme si c’était une nouveauté, les logements locatifs aidés verront leur 1ère attribution réservée aux triellois ! C’est la règle depuis que les communes garantissent les emprunts qui sont toujours contractés par les organismes HLM ! Voilà un engagement qui ne coûte pas cher !

Concernant la Résidence de STANDING du Parc Municipal, il faudra bien suivre le dossier. Toutes les listes étaient CONTRE ainsi que 900 signataires sur la pétition d’une association trielloise… et que diront les 80 % d’électeurs qui n’ont pas approuvés le programme de Joël MANCEL ?

PROTEGER NOTRE PATRIMOINE NATUREL : Exploiter les zones agricoles, cela ne se décrète pas ! Il faut des propriétaires consentants et des exploitants motivés ! Quant au retour de la viticulture à Triel …Que Bacchus les entende !

Pour CONTINUER les actions de protection et de valorisation de la forêt, il eut fallu les commencer pendant le mandat précédent…Où est passé l’appui à l’application d’une Charte Forestière ?

VOIRIE ET RESEAUX : Pendant dix ans, à partir de 2007, le droit de tirage Voirie sur la Communauté était de 700.000 euros par an. C’est donc deux années de budget qui sont consacrées à l’Avenue de Poissy.

Actualiser le schéma directeur est une obligation pour bénéficier des subventions de l’Agence de l’Eau. Maîtriser le prix de l’eau, c’est une exigence, surtout dans cette année d’échéance du contrat VEOLIA…

LE COMMERCE DE PROXIMITE : UN ENJEU MAJEUR : La refonte de la signalétique est certainement nécessaire mais non suffisante…Quant à l’OCAH, oui, il faut la lancer sans délai.

Toutefois, c’est un leurre de vouloir promouvoir le commerce traditionnel de centre-ville tout en soutenant le projet de centre commercial. La seule alternative est de soumettre la grande surface aux exigences de la collectivité, et non l'inverse. Et dans ce dossier, rien de cela, comme je l'ai souligné à l'enquête.

DECK 78 : Ce projet de 22.000 m2, avec DOUBLEMENT de la surface de CARREFOUR MARKET, la création de 11 moyennes surfaces et l’ouverture de 90 boutiques est dénoncé par l’association des commerçants de l’actuelle Centre commercial Val de Seine…C’est à court ou moyen terme la MORT programmée du commerce traditionnel de l'actuel canton…A moins que la nouvelle équipe vernolitaine et M. COLLADO ne remettent l’ouvrage sur le métier !

LA TRANQUILLITE DES TRIELLOIS : NOTRE PRIORITE : Rien de vraiment choquant dans ce thème très consensuel, hormis peut-être une précision : qu’est-ce que la formation d’une réserve municipale de sécurité ?

LE TRANSPORT : UN ENJEU MAJEUR : Heureusement, car il s’agît de gommer l’immobilisme des six dernières années. N’attendons pas la rentrée 2014 pour mesurer l’amélioration réelle des fréquences et des dessertes qui sont promises…

PETITE ENFANCE, SCOLAIRE, PERISCOLAIRE ET JEUNESSE : UN PROJET EDUCATIF TRANSVERSAL : Voilà une belle idée qui n’appelle que des approbations…à condition :

- d’assouplir les horaires d’accueil…de ne pas détruire un espace multisports pour construire une crèche…de profiter des modernisations d’établissements scolaires pour en élargir l’utilisation en Accueil et Centres de Loisirs adaptés aux différents niveaux…d’améliorer la visibilité de la Maison des Jeunes – n’avions-nous pas alerté sur les inconvénients de ce déplacement…de consulter les jeunes pour décider du meilleur lieu d’implantation et de la configuration d’un nouveau Skate-parc…

LES SENIORS : La plate-forme n’existe-t-elle pas déjà au CCAS ? Et qui peut être contre le plan MONALISA  (MObilisation NAtionale contre L'ISolement des Agés)? Evidemment, personne !

Quant à la requalification de la Maison de Retraite des Tilleuls, tous les candidats tête de liste se sont prononcés CONTRE et ont signé, dans le cadre d’un collectif, la requête en annulation de la fusion, auprès du Tribunal Administratif… Frédéric SPANGENBERG aura-t-il assez de poids pour faire reculer le Maire ?

LES SPORTS : Il paraît que le terrain de foot synthétique et les tribunes du Rugby sont au prix de la vente de 20% de la surface…c’est en tout cas AUTORISE par le nouveau PLU 2013 !

LES ASSOCIATIONS : Que dire sur cette volonté d’utilisation encore plus marquée de la Maison des Associations ? Mal placée, sans stationnement aisé, enclavée, cet équipement est le contraire de ce devrait être une VRAI maison ouverte à tous…Où trouve-t-on ces caractéristiques, en centre-ville, proche d’un parking libéré en soirée et au week-end ?

TRIEL EN FETE : Faire la Fête, c’est bon pour le moral ! Mais il faut veiller aux coûts (les Fêtes et Cérémonies ont vu leur budget QUADRUPLER entre 2007 et 2012) et mobiliser les bénévoles associatifs autour de thématiques communes…et surtout, ne pas multiplier les évènements sur une même date ! Cela évite les frustrations…

PARC AUX ETOILES : CENTRE DE CULTURE SCIENTIFIQUE : Bravo ! C’est un dossier que j’avais déposé, en qualité de Président du Conseil d’Administration, dès…2003 pour obtenir la labellisation CCSTI pour le Parc, effectivement UNIQUE dans les Yvelines !

DEVELOPPEMENT DURABLE : AVEC LA CA2RS : Etre acteur du Plan Climat Energie Territorial (PCET) ? Certainement, puisqu’il s’agit de mettre en œuvre les décisions des lois dites Grenelle 1 de 2008 et Grenelle 2 de 2010… et pourquoi ne parle-t-on plus du tout de l’AGENDA 21 présenté comme un objectif impératif à grand renfort de communication aux vœux du Maire de…de quelle année, déjà ?

Pourquoi ne pas avoir déjà engagé les améliorations énergiques des bâtiments communaux ? Pourquoi n’avoir pas acquis de véhicules électriques, voire hybrides depuis 2008 ?

 

Le programme de la « nouvelle équipe TRIEL DEMAIN » n’est autre que celui de l’ancienne liste TRIEL DEMAIN…

De quoi demain sera-t-il fait ? Le prochain exercice imposé sera l’adoption du Compte Administratif  d’un budget 2013 désapprouvé par les élus minoritaires…

Le Maire saura-t-il ensuite entendre ses alliés et « adapter » son programme aux couleurs de ceux qui défendaient une gestion différente ?

Ou bien tiendra-t-il bon contre vents et marées en faisant passer « en douceur » sa conception de la démocratie et ses projets emblématiques ?

Ou encore, les adversaires d’hier deviendront-ils les alliés « objectifs » d’une réaction salutaire ?

Vous le saurez sans doute en suivant de près les travaux de votre nouveau Conseil Municipal auquel je souhaite le plus grand plaisir à travailler au service des triellois et la meilleure des réussites.

A suivre…