ATTENDU...ET L'ENVIE DE VOIR "TRIEL AUTREMENT" !

MAIS CEDRIC AOUN ET TRIEL C'EST VOUS EMPOCHENT LA MISE !

 

Triel-sur-Seine, le 4 juillet 2020

ILS SONT INSTALLES...Les triellois ont un nouveau Maire, une nouvelle équipe municipale et...une directrice de cabinet inattendue, MARIE HELENE LOPEZ JOLLIVET, ancienne maire de VERNOUILLET et ancienne conseillère générale du Canton de Triel !

La presse titre : COUP DE THEATRE et on ne peut qu'être perplexe face à cette annonce qui n'a même pas attendue l'entrée officielle en fonction de Cédric AOUN pour être sur la place publique...Les colistiers du nouvel homme fort de la commune sont-ils ravis de cette nomination qui ne peut que réduire leur influence au sein de la municipalité ? Quelle sera l'incidence de cette arrivée dans l'organisation des services et la gestion du personnel ? Comment justifier cette embauche nouvelle alors que les compétences de la commune sont pour beaucoup exercées au niveau de la Communauté Urbaine GPS&O ? 

Voilà un certain nombre de questions que se poseront rapidement les triellois. Mais revenons un instant sur les résultats du second tour de l'élection du 28 juin 2020.

 

UNE GRANDE DECEPTION…ET PEUT-ETRE UNE ILLUSION ? 

A Triel comme partout en France, six électeurs sur dix  ont boudé les urnes. L’abstention atteint un niveau record et dans notre commune, 4869 électeurs n’ont pas pris part à ce rendez-vous essentiel des élections municipales ! 

C’est donc avec 1776 voix que Cédric AOUN, candidat TRIEL C’EST VOUS, remporte la confrontation et se voit confier la gestion de la ville pendant les six prochaines années. 

444 voix le sépare de Sophie KERIGNARD, candidate TRIEL AUTREMENT, qui confirme nettement  sa seconde place avec 1332 voix, soit 35,64 % des votants. 

Quant à Jonas MAURY, candidat TRIEL A DU TALENT, il reproduit son score du 1er tour avec 629 voix  (16,83 %) 

Le déconfinement maitrisé n’a pas été suffisant pour convaincre les électeurs d’aller s’exprimer et c’est donc avec l’adhésion totale de 20,5% de la population que Cédric AOUN va conduire sa politique… 

Dans sa courte allocution, après la déclaration des résultats officiels par Joël MANCEL, maire sortant maintenu dans ses fonctions pour cause de Covid 19, il m’a semblé que le lauréat de la confrontation était conscient de la fragilité de cette victoire, toutefois incontestable. 

Gagner avec 47,53 des suffrages exprimés, c’est aussi prendre conscience que la majorité des électeurs ne vous a pas accordé sa  confiance et qu’il faudra, dans ce contexte, savoir faire évoluer le programme pour rallier les sceptiques. 

Cédric AOUN m’est apparu sincère en déclarant qu’il tiendrait compte de cette situation et que son souhait le plus cher était de protéger la ville, de protéger « un ensemble d’espaces qui (lui) tiennent vraiment à cœur ». 

C’est donc une nouvelle ère qui s’ouvre pour notre belle commune de Triel-sur-Seine, six années qui permettront à notre « championne » Sophie KERIGNARD de faire valoir sa différence dans une municipalité totalement renouvelée, qui dans sa composition initiale ne comptera que trois ou quatre personnes ayant déjà exercé un mandat. Donc, je confirme : Place aux jeunes ! 

IL NE RESTE PLUS QU’A SOUHAITER LA PLEINE REUSSITE A CETTE NOUVELLE EQUIPE QUI REPRESENTERA TRIEL-SUR-SEINE DANS TOUTES LES INSTANCES ET ESPERER QUE LES PROJETS DE « TRIEL C’EST VOUS » QUI ONT SEDUITS LES TRIELLOIS POURRONT PASSER DU REVE A LA REALITE !

 

Triel, le 14 juin,

Avec l’annonce par le Président, c’est la clause de « REVOYURE » qui semble réglée. Il est vrai que le Comité scientifique considère que l’épidémie est sous contrôle, donc sous réserve de quelques mesures de prudence résiduelles, la vie va pouvoir reprendre ses droits.

REPRISE DE LA CAMPAGNE OFFICIELLE : LUNDI 15 JUIN 2020

Habituellement, la campagne entre les deux tours dure une semaine ! C’est donc une aubaine d’avoir le double de temps pour convaincre les abstentionnistes, les indécis et les électeurs orphelins de leur premier choix. Sauf que la pandémie s’est invitée et qu’il est judicieux (peut-être) de développer des thèmes comme la solidarité ou la protection de la biodiversité. Faut-il s’adapter face à l’adversité ou bien surfer sur les opportunités ? Chaque liste répond à la question – ou pas – avec ses valeurs…

TRIEL EST EN ZONE VERTE !

Passer du rouge à l’orange puis au vert, c’est un véritable soulagement pour les Franciliens et donc pour les Triellois. Cela dit, le risque demeure malgré cet allègement des procédures et les militants des différentes listes doivent respecter les règles de bon sens pour eux-mêmes et pour les autres, qui n’ont pas décidé de s’investir aussi totalement dans des échanges argumentés qui étaient hier de mise sur les marchés ou dans les actions de porte-à-porte et qui doivent être remisées aujourd’hui au rayon des souvenirs !

TROIS EQUIPES POUR UNE SEULE MUNICIPALITE ?

L’équation n’est pas originale, puisque l’on compte je crois dans les Yvelines plus d’une vingtaine de  triangulaires…Toutefois, il faut se souvenir que l’élection acquise, il faut avoir suffisamment de hauteur de vue pour, à la fois, conduire la politique pour laquelle on a été élu(e), mais aussi permettre aux élus minoritaires de participer réellement à la gestion de la commune. C’est une obligation légale, dans le cadre des commissions municipales, mais c’est surtout une démarche d’ouverture bénéfique pour favoriser le fameux « vivre ensemble ».

DIALOGUE OU CONFRONTATION ?

Chacun a pu constater les difficultés diverses et variées rencontrées par les différents candidats pendant l’entre-deux  tours, pour trouver d’éventuelles convergences. Comme beaucoup, j’ai condamné les propos agressifs, les attaques personnelles, et les échanges désespérants de bêtise véhiculés par les réseaux sociaux. Heureusement, les esprits échauffés se sont apaisés et il ne reste plus maintenant qu’à satisfaire le groupe Facebook « Triel et sa politique », qui ne représente que 320 membres, en organisant un véritable débat entre les trois têtes de liste de TRIEL, C’EST VOUS, de TRIEL AUTREMENT et de L’UNION POUR TRIEL, issue de fusion. Nous attendons la décision…

CEDRIC AOUN, L’HOMME QUI TIRE SUR TOUT CE QUI BOUGE !

Nul ne peut ignorer l’omniprésence de ce quadragénaire qui s’est inscrit dans le paysage triellois depuis plus de deux ans. Se saisissant de tous les sujets polémiques, il s’est taillé une solide réputation auprès de certains concitoyens, admiratifs de son activisme. Du trou dans la chaussée jusqu’au niveau de l’application de la loi SRU, avec interpellation de la Ministre de la Cohésion des Territoires, il a essayé de peser et donc de se faire reconnaître comme un interlocuteur valable. Appuyant partout où cela fait mal, il n’a pas ménagé son temps pour relayer, diffuser, commenter sur les réseaux sociaux, et non content de disposer du canal de TRIEL C’EST VOUS, de déployer sa maîtrise de la communication en phagocytant  TRIEL SOLIDARITE, créée pour l’occasion avec quelques colistiers et en allant même jusqu’à vanter les mérites de l’une par l’autre entre les deux tours, au mépris de toutes les règles de déontologie. Inexcusable pour un candidat qui tenait la corde à la sortie du 1er tour, avec le tiers des votants…

L’UNION POUR TRIEL, UN MARIAGE CALCULE…

Arrivés respectivement en 3ème et en dernière position, TRIEL A DU TALENT et REAGIR POUR TRIEL ont préféré changer de nom pour bien marquer leur nouveauté, sans doute, mais peut-être aussi pour masquer une appartenance lourde à assumer, en cette période de défiance inédite envers la majorité présidentielle. Avec les 17% récoltés par Jonas MAURY et les 8% de Philippe PAILLET, cette liste remaniée aligne 35 membres, issus pour 2/3 de TRIEL A DU TALENT et 1/3 pour REAGIR POUR TRIEL. Il n’empêche que cette liste pèse aujourd’hui 25% sur le papier et qu’elle fait donc jeu égal avec TRIEL AUTREMENT. Co-animée par le benjamin des candidats et le doyen des élus sortants, c’est un attelage sympathique, vu de l’extérieur, mais saura-t-il convaincre sur sa crédibilité et son programme ?

SOPHIE KERIGNARD, UNE MILITANTE DE LA CITOYENNETE

Créditée de 25,4%, la liste TRIEL AUTREMENT a décidé de se présenter devant les électeurs pour ce second tour sans rien changer à sa composition et en infléchissant seulement à la marge son programme, pour tenir compte des causes et des effets du Coronavirus. Forte de son expérience associative dense, notamment avec TRIEL ENVIRONNEMENT, dont elle fut coordinatrice pour toute la thématique URBANISME, elle fut la cheville ouvrière mais aussi l’inspiratrice d’un dialogue constructif avec les pouvoirs publics, locaux et régionaux. Déçue par le manque d’écoute et par l’obstruction systématique, elle s’attacha à l’action et partagea quelques belles réussites dans le cadre du Collectif CONSTRUIRE A TRIEL, MAIS PAS N’IMPORTE COMMENT ! (Abandon du projet sur le Parc Municipal, Action contre le projet de l’Îlot THEATRE, Action contre le Permis de Construire du projet SOBAUX, Annulation du Permis de destruction/reconstruction LES TILLEULS, Action contre le PC GALLIENI…).  Déterminée à changer la vie dans sa ville, Sophie KERIGNARD a su entraîner l’adhésion de tous les membres de l’association « citoyenne » qu’elle a choisie, non sans avoir auparavant observé les atouts et les faiblesses des autres équipes potentielles en présence, qu’elles soient ouvertement politiques ou peu marquées.

VOTER ….OU LAISSER LES AUTRES DECIDER DE L’AVENIR

Elu pendant 24 ans et Maire Honoraire de Triel entre 2001 et 2008, j’ai vécu toutes les situations d’apprentissage de la fonction jusqu’à l’exercice difficile de la conduite des affaires d’une commune comme la nôtre. Héritière d’une image très positive, faite d’’un cadre de vie privilégié et d’une histoire marquée de ruptures, Triel-sur-Seine conserve beaucoup d’atouts mais affiche dans le même temps des déséquilibres liés à sa géographie et à sa mixité sociale. Ici plus qu’ailleurs, la topographie est contraignante et les risques variés sont nombreux : effondrements, inondations, exposition aux bruits, installations classées…La gestion de la ville est compliquée, car malgré la lourdeur des impôts locaux supportés par les habitants, les moyens sont faibles suite à l’absence ancienne d’activités économiques. Il faut donc gérer les finances avec une grande rigueur, mobiliser au maximum les aides de tous bords et accueillir, sans détruire le caractère de notre ancien Triel-bourg, de nouvelles populations. C’est un challenge qu’il faut réussir en fédérant toutes les énergies et l’intelligence collective, et c’est une urgence pour éviter la paupérisation d’une partie de la population et son éloignement progressif de la pratique démocratique.

FAIRE LE BON CHOIX…

Glisser un bulletin dans l’urne et être débarrassé de cette préoccupation…Qui n’a pas déjà connu ce sentiment mélangé du devoir accompli et de la corvée qui nous a privés d’un week-end ensoleillé ? Comme pour d’autres rendez-vous, cette échéance électorale est importante, mais encore plus importante que les autres, car indissociable de la vie quotidienne. Depuis douze ans, insidieusement, la qualité de vie s’est dégradée à Triel et toutes les listes en présence partagent le même constat. L’absence de dynamisme s’est conjuguée avec les lourdeurs mal maitrisées d’une Communauté Urbaine hypertrophiée. Il faut donc redonner un élan à cette commune dont chacun, quelque part, apprécie le charme malgré tous les défauts qu’il observe…Comme beaucoup d’entre vous le savent, j’ai fait mon choix depuis six mois en apportant mon soutien à Sophie KERIGNARD et à toute la belle équipe de TRIEL AUTREMENT.

Cela ne m’empêche pas d’apprécier l’engagement des autres équipes en lice dont certains membres sont aussi des amis. Mais je n’ai qu’une voix et je veux peser dans la décision pour ces six prochaines années.

Alors, le 28 JUIN, allons toutes et tous voter ! 

 

Le 24/11/2019

Dans quatre mois, une nouvelle équipe sera en capacité de redresser la situation de notre commune. Un nouveau maire sera élu. J'ai décidé de soutenir la liste TRIEL AUTREMENT, avec à sa tête, une femme, SOPHIE KERIGNARD, une femme qui a fait la preuve de son engagement et de ses compétences en qualité de coordinatrice Urbanisme du COLLECTIF "CONSTRUIRE A TRIEL, MAIS PAS N'IMPORTE COMMENT".

J'invite celles et ceux qui veulent changer les choses à Triel à me rejoindre pour apporter toutes les voix indispensables au changement, porté par cette équipe citoyenne hors des partis et des destins providentiels. Dès maintenant, élargissons les actions menées depuis deux ans par TRIEL AUTREMENT et mobilisons nos énergies pour élire SOPHIE KERIGNARD et toute son équipe.

Le 02/12/2019

Dimanche 1er décembre : J’ai croisé de nombreux triellois au Marché de Noël, organisé pour la 25ème année consécutive par toute l’équipe de l’Amitié Européenne, avec à sa tête sa Présidente toujours aussi impliquée, Nicole Jusserand.

Hormis la préparation des fêtes, la conversation la plus partagée était incontestablement : LES PROCHAINES MUNICIPALES !

« On y comprend rien, toutes les listes se ressemblent, combien sont-elles : TROIS, QUATRE, CINQ ou peut-être SIX ? »

Pour y voir plus clair, voici l’état des lieux, par ordre alphabétique, pour ne vexer personne :

-TRIEL AUTREMENT – tête de liste SOPHIE KERIGNARD
-TRIEL A DU TALENT – tête de liste JONAS MAURY
-TRIEL A VENIR – tête de liste MARTINE CARTIER/ACOSTA
-TRIEL C’EST VOUS – tête de liste CEDRIC AOUN
-TRIEL RENOUVEAU – tête de liste MICHEL POIROT

On peut se réjouir de la vitalité affichée de la vie citoyenne, puisque ces cinq listes déclarées, si elles vont au bout de leur engagement, regrouperont 165 Trielloises et Triellois prêts à s’investir pendant six ans pour leur ville et l’intérêt général. Les électeurs auront le choix entre les différents projets, devenus programmes et c’est tout au bénéfice de la démocratie locale.

Pour ma part, comme certains d’entre vous le savent déjà, j’ai décidé de soutenir la liste citoyenne "TRIEL AUTREMENT", avec à sa tête SOPHIE KERIGNARD, dont j’ai pu apprécier la détermination, le courage et les compétences dans le cadre de l’action que nous avons menée ensemble avec le collectif qu’elle a su coordonner « Construire à Triel, mais pas n’importe comment »
.
A bientôt… 

 

08/12/2019

C’est dimanche et il pleut…Dans quinze semaines exactement, une nouvelle équipe municipale aura été portée à la mairie pour représenter la population et servir sans concession les intérêts de la commune et de ses habitants.

QUINZE SEMAINES DE TRAVAIL INTENSIF POUR RENCONTRER, ECOUTER, ARGUMENTER, CONVAINCRE, TRAITER LES OBJECTIONS ET PARTAGER AVEC CONVICTION LE PROGRAMME LE PLUS MOBILISATEUR POUR NOTRE VILLE !

Nous sommes nombreux à espérer un changement profond dans la conduite des affaires de Triel. Dans la plupart des compartiments de compétence municipale, il convient de revoir la politique et le management.

  • LA SECURITE
  • LA CIRCULATION
  • LES MOBILITES
  • LE STATIONNEMENT
  • L’URBANISME
  • LE DEVELOPPEMENT DURABLE
  • LES TRANSITIONS ECOLOGIQUE ET ENERGETIQUE
  • LA TRANSPARENCE DE L’INFORMATION
  • LA DEMOCRATIE PARTICIPATIVE
  • LES ACTIONS VERS LES JEUNES
  • LES ACTIONS VERS LES SENIORS
  • LES ACTIONS SOCIALES LOCALES
  • LES RELATIONS AVEC LA COMMUNAUTE URBAINE GPSEO
  • …ET TOUT CELA SANS PRESSION FISCALE SUPPLEMENTAIRE !

 

Si vous partagez cette vision de l’action à mener dans notre commune, je vous invite à me rejoindre au sein du COMITE DE SOUTIEN DE LA LISTE « TRIEL AUTREMENT » AVEC SOPHIE KERIGNARD.

Soutenir TRIEL AUTREMENT, c’est faire le choix affirmé de la primauté de la CITOYENNETE sur les INVESTITURES PARTISANES, et c’est aussi miser sur l’INTELLIGENCE COLLECTIVE face à LA PRATIQUE SOLITAIRE DU POUVOIR…

Soutenir TRIEL AUTREMENT, c’est PARTAGER LES IDEES, CONVAINCRE LES INDECIS et ENCOURAGER les abstentionnistes A EXERCER LEUR POUVOIR DE CHANGER LES CHOSES : VOTER !

Soutenir TRIEL AUTREMENT, c’est aussi la possibilité d’aider financièrement l’équipe en apportant votre DON et en bénéficiant, si vous êtes imposable sur le revenu, d’une réduction d’impôt de 66 %. Un don de 30 euros vous reviendra réellement à 10 euros…Un don de 300 euros vous reviendra à 100 euros…

Je reste à votre disposition pour répondre à toutes vos questions sur ces sujets, soit par téléphone, au 06 22 738 838, soit par courriel : houllemare.jean-pierre@neuf.fr.

 

Jean-Pierre HOULLEMARE - Maire honoraire

Délégué de la liste « TRIEL AUTREMENT »